News
Nouvelles

Ethiopian Aviation Academy Graduates 337 Aviation Professionals

Diplômés de l'Académie d'Aviation Éthiopienne 337 Professionnels de l'Aviation

11 July/Juillet 2017. Sunday Onen. ATQ News: Africa Travel News.


Ethiopian Aviation Academy, the largest aviation academy in Africa, a full ICAO Trainer Plus Member and IATA Authorized Global Training Center, has graduated 81 aviation maintenance technicians, 186 cabin crew and catering professionals, and 70 commercial and ground service professionals at a graduation ceremony held at Ethiopian Airlines headquarters.
     Ato Busera Awel, Chief Commercial Officer at Ethiopian Airlines, gave out diplomas to all the graduates, flight wings to cabin crew and achievement awardsto graduates with outstanding academic performance.
     The Chief Commercial Officer remarked: "Seven years of successful execution of our Vision 2025 have made us the largest and the best airline on the African continent. Our sharp focus on the four pillars of Vision 2025 namely: Fleet; Human Resource Development (HRD); Infrastructure; and Systems is one of the most important success factors. Our Aviation Academy is the foundation of our HRD and our business is all about people. Yesterday, we inaugurated the largest and most modern Cargo Terminal in Africa, and today I am happy that we are celebrating the graduation of our brothers and sisters from this state-of-the art Center of Excellence."
     "I wish to take this opportunity to congratulate you all on your success and strongly encourage you all to carry on with the Ethiopian transcendent corporate culture and work ethic, and sustain the legacy in our proud 70 plus years of history and success."
     Operating successfully since its establishment in 1956, the Ethiopian Aviation Academy has significantly contributed towards alleviating the critical shortage of skilled aviation professionals. Currently, the academy trains 1500 youths per annum and it envisages to enhance its intake capacity to 4000 by 2025.
Read the full article here.

L'Académie de l'Aviation éthiopienne, la plus grande académie de l'aviation en Afrique, un membre complet de l'OACI Trainer Plus et le Centre de Formation Mondial Autorisé de l'IATA, a obtenu son diplôme de 81 techniciens en maintenance aéronautique, 186 professionnels de l'équipage et de la restauration et 70 professionnels du service commercial et terrestre lors d'une cérémonie de remise des diplômes au siège d'Ethiopian Airlines.
     Ato Busera Awel, Directeur Commercial chez Ethiopian Airlines, a délivré des diplômes à tous les diplômés, ailes de vol pour les membres d'équipage de cabine et les prix de réussite à des diplômés avec une performance académique exceptionnelle.
     Le Directeur Commercial a souligné: "Sept ans d'exécution réussie de notre Vision 2025 nous ont fait la plus grande et la meilleure compagnie aérienne sur le continent Africain. Notre accent sur les quatre piliers de Vision 2025, à savoir: la Flotte; le Développement des Ressources Humaines (DRH); l'Infrastructure et les Systèmes sont l'un des facteurs de succès les plus importants. Notre Académie de l'Aviation est le fondement de notre DRH et notre métier concerne les gens. Hier, nous avons inauguré le plus grand et le plus moderne terminal de fret en Afrique et aujourd'hui je suis heureux que nous célébrons l'obtention du diplôme de nos frères et sœurs de ce Centre d'Excellence à la fine pointe de la technologie."
     "Je souhaite profiter de cette occasion pour vous féliciter pour votre succès et vous encourager à poursuivre avec la culture et l'éthique du travail transcendantes éthiopiennes et à maintenir l'héritage dans nos plus fiers 70 ans et plus d'histoire et de succès."
     Fonctionnant avec succès depuis sa création en 1956, l'Ethiopian Aviation Academy a contribué de manière significative à atténuer la pénurie critique de professionnels de l'aviation qualifiés. À l'heure actuelle, l'académie forme 1500 jeunes par an et prévoit d'augmenter sa capacité d'accueil à 4000 d'ici 2025.

Lisez l'article complet ici.


EgyptAir Training Academy passes the EASA Inspection

EgyptAir Training Academy passe l'inspection de l'EASA

6 June/Juin 2017. African Aerospace News.


EgyptAir Training Academy has passed the inspection of the European Agency for Safety and Aviation (EASA) conducted recently by the agency.

A delegation from the EASA conducted the inspections, which included all classrooms, qualification of instructors, the quality of training courses, examination system, and also the manual of the concerned department. The EASA also inspected the Full Flight Simulator A330-A340 for pilots training.

Read the full article here.

EgyptAir Training Academy a réussi l'inspection de l'Agence Européenne pour la Sécurité et l'Aviation (EASA) menée récemment par l'agence.

Une délégation de l'EASA a effectué les inspections, qui comprenaient toutes les salles de classe, la qualification des instructeurs, la qualité des cours de formation, le système d'examen, ainsi que le manuel du département concerné. L'EASA a également inspecté le simulateur de vol complet A330-A340 pour la formation des pilotes.

Lisez l'article complet ici.


AfBAA builds training momentum as MOUs signed with JAA TO and AATO

AfBAA construit une dynamique de formation lorsque les protocoles d'entente sont signés avec JAA TO et AATO

11 May/Mai 2017. African Business Aviation Association press release.


The African Business Aviation Association (AfBAA) has further strengthened its commitment to educating the African business aviation sector by signing two significant Memos of Understanding (MoU), with leading international aviation training organisations. Nick Fadugba, Vice-Chair of AfBAA’s Safety and Training Committee signed the first with Mrs. Margareth Josephath Kyarwenda, Secretary General, Association of African Aviation Training Organizations (AATO). Whilst the second was signed by Sascha Neusser, Chair of AfBAA’s Safety and Training Committee alongside Mrs Paula V. de Almeida, Director of the Joint Aviation Authorities Training Organisation (JAA TO).

   The AATO agreement was signed during the 5th Annual African Aviation Training Conference in Johannesburg, South Africa, with the JAA TO agreement being signed at the ICAO Global Aviation Training and Trainair Plus Symposium held in Addis Ababa, Ethiopia, in April. These agreements have been established to enable AfBAA to identify, design and develop training offerings that can be delivered through credible training organisations at international and continental levels.

   JAA TO and AATO are well known, active entities in Africa, and it is anticipated the MoUs will support AfBAA’s ongoing aim of developing the understanding by African operators, regulators and governments about the value of business aviation. AfBAA plans to initiate a signature Business Aviation 101 course, that will create awareness about the specific requirements of the business aviation sector in Africa, and how it differs from the commercial market. By communicating through education AfBAA intends to better reach those working within the African aviation sector, and explain to them the benefits of business aviation to nations, and the continent. 

   AATO works to harmonise aviation training and create continent-wide standards across Africa and under the terms of the MoU AATO will collaborate with AfBAA to create standardised, continent-wide recognised AfBAA training programmes. Delivery of the courses by JAA TO will also reinforce the value proposition and strengthen the credibility of the AfBAA programmes. JAA TO already delivers an extensive portfolio of regulatory training, and will now work with AfBAA to develop specific programmes which will bridge the existing knowledge gap on the continent. 

   “Training is one of our central concerns at AfBAA. The continent’s business aviation sector is often held back owing to a lack of understanding of its benefits, sometimes from within aviation itself. With these new relationships in place we are better positioned to improve access to standardised information, provide credible courses continent wide, and encourage African professionals to be trained in, and then subsequently work in, African business aviation,” explained Rady Fahmy, CEO of AfBAA about the importance of the new agreements. 

   AfBAA also intends to use revenues generated from the training programmes to establish a training fund which will be used to further support AfBAA member training. In addition, the training fund will support training workshops held during AfBAA events. Further training discussions are currently taking place with a number of African commercial airlines and local national bodies, as AfBAA continues its commitment to educating the continent about the value of business aviation. “We are in advanced discussions with key players in African Aviation and hope to announce further partnerships during the summer,” concludes Fahmy.  
Read the full article here.

L'African Business Aviation Association (AfBAA) a renforcé son engagement à éduquer le secteur africain de l'aviation d'affaires en signant deux importants Mémos de compréhension (MoU), avec les principaux organismes de formation à l'aviation internationale. Nick Fadugba, vice-président du Comité de sécurité et de formation de l'AfBAA a signé le premier avec Mme Margareth Josephath Kyarwenda, secrétaire générale, Association des organisations africaines de formation aéronautique (AATO). Alors que la seconde a été signée par Sascha Neusser, présidente du Comité de sécurité et de formation de l'AfBAA, à côté de Mme Paula V. de Almeida, directrice de l'Organisation conjointe de formation des autorités aéronautiques (JAA TO).

    L'accord de l'AATO a été signé lors de la 5ème Conférence africaine annuelle sur la formation aéroportuaire à Johannesburg, en Afrique du Sud, avec l'accord JAA TO signé lors du Symposium international de formation aéronautique et Trainair Plus de l'OACI qui a eu lieu à Addis-Abeba en Ethiopie en avril. Ces accords ont été mis en place pour permettre à AfBAA d'identifier, concevoir et développer des offres de formation pouvant être transmises par des organismes de formation crédibles aux niveaux international et continental.

   JAA TO et AATO sont bien connues, entités actives en Afrique, et il est prévu que les MoU appuieront l'objectif continu de l'AfBAA de développer la compréhension par les opérateurs africains, les régulateurs et les gouvernements de la valeur de l'aviation d'affaires. AfBAA prévoit lancer un cours signature Business Aviation 101, qui permettra de prendre conscience des exigences spécifiques du secteur de l'aviation d'affaires en Afrique et de la manière dont elle diffère du marché commercial. En communiquant par l'éducation, AfBAA a l'intention de mieux atteindre ceux qui travaillent dans le secteur de l'aviation africain et de leur expliquer les avantages de l'aviation d'affaires aux pays et au continent.

   AATO travaille à harmoniser la formation aéroportuaire et à créer des normes continentales en Afrique et aux termes du MoU. L'AATO collaborera avec AfBAA pour créer des programmes de formation reconnus et reconnus à l'échelle continentale de l'AfBAA. La prestation des cours par JAA TO renforcera également la proposition de valeur et renforcera la crédibilité des programmes AfBAA. JAA TO offre déjà un large éventail de formation en matière de réglementation et travaillera maintenant avec AfBAA pour élaborer des programmes spécifiques qui permettront de combler le fossé de connaissance existant sur le continent.

  "La formation est l'une de nos principales préoccupations à AfBAA. Le secteur de l'aviation d'affaires du continent est souvent retenu en raison d'un manque de compréhension de ses avantages, parfois dans l'aviation elle-même. Avec ces nouvelles relations en place, nous sommes mieux placés pour améliorer l'accès à l'information normalisée, fournir des cours crédibles à l'échelle du continent et encourager les professionnels africains à être formés et ensuite travailler dans l'aviation d'affaires africaine ", a expliqué Rady Fahmy, PDG d'AfBAA Sur l'importance des nouveaux accords.

   AfBAA a également l'intention d'utiliser les revenus générés par les programmes de formation pour créer un fonds de formation qui sera utilisé pour soutenir davantage la formation des membres de l'AfBAA. En outre, le fonds de formation appuiera les ateliers de formation organisés lors des événements de l'AfBAA. D'autres discussions sur la formation se déroulent actuellement avec un certain nombre de compagnies aériennes commerciales africaines et d'organismes nationaux locaux, alors que AfBAA continue de s'engager à sensibiliser le continent à la valeur de l'aviation d'affaires. "Nous sommes en discussions approfondies avec des acteurs clés de l'aviation africaine et nous espérons annoncer d'autres partenariats pendant l'été", conclut Fahmy. 
Lisez l'article complet ici.

About the Joint Aviation Authorities Training Organisation (JAA TO)
À propos de l'Organisation conjointe de Formation des Autorités de l'Aviation (JAA TO)

The Joint Aviation Authorities Training Organisation (JAA TO) is the associated Training body of the European Civil Aviation Conference (ECAC). It was established as a self-financing non-profit Dutch Foundation providing highest quality regulatory training courses in multiple fields of aviation to help improve aviation safety worldwide and promote the understanding of existing and new European aviation regulations, as well as regulations based on ICAO Standards and Recommended Practices (SARPs). JAA TO is a leading member of the Virtual Academy of the European Aviation Safety Agency (EASA) and the first ICAO Regional Training Centre of Excellence (RTCE) in Europe. With more than 500 training courses scheduled per year at the headquarters in Hoofddorp, the Netherlands, as well as at various partner-locations worldwide, JAA TO serves as a platform for the aviation community to learn and exchange views on the latest regulatory developments. JAA TO also provides advisory services, including assistance with building capacity for training academies.
L'Organisation conjointe de formation des autorités aéronautiques (JAA TO) est l'organe de formation associé de la Conférence européenne de l'aviation civile (CEAC). Il a été créé en tant que fondation néerlandaise autofinancée à but non lucratif offrant des cours de formation réglementaire de la plus haute qualité dans de multiples domaines de l'aviation afin d'améliorer la sécurité aérienne dans le monde entier et de promouvoir la compréhension des réglementations européennes et aériennes existantes et nouvelles ainsi que des règlements basés sur les normes de l'OACI Et les pratiques recommandées (SARP). JAA TO est un membre de premier plan de l'Académie virtuelle de l'Agence européenne de la sécurité aérienne (EASA) et du premier Centre régional d'excellence de l'OACI (RTCE) en Europe. Avec plus de 500 cours de formation programmés par an au siège de Hoofddorp, aux Pays-Bas, ainsi qu'à divers sites partenaires dans le monde entier, JAA TO sert de plate-forme pour que la communauté de l'aviation puisse apprendre et échanger des points de vue sur les derniers développements réglementaires. JAA TO fournit également des services de conseil, y compris une assistance pour renforcer les capacités des académies de formation.


Nigerian Hands Air Safety to Ugandan

La main-d'œuvre Aérienne des mains Nigérianes en Ougandais

8 August/Août 2016. All Africa News. 


Kampala, Uganda. Fred Bamwesigye, the director human resource and administration at Uganda Civil Aviation Authority (CAA) was last week elected the new president of the Association of African Aviation Training Organization (AATO) replacing Togo's Tchagbele Sadamba writes Paul Tentena. 
Sadamba took office in April 2013 in an election held in Abuja, Nigeria.
     Bamwesigye who has vast experience in the Aviation industry will be deputized by Nigeria' s Samuel Akinyele.
     He was elected during the 2nd General Assembly of the Association of African Aviation Training Organization ( AATO) held at imperial Royale Hotel in Kampala.
     Uganda's Minister of Works and Transport Monica Azuba Ntege said Africa's aviation infrastructure needs to be handled by qualified personnel who can ensure the highest standards of safety.
     "Meetings such as this are therefore very instrumental in shaping the future of training in the industry," said Azuba.
     She said Uganda was waiting for the meeting conclusions and recommendations, especially in areas they must implement in order to improve standards of aviation training Organizations.
     "By so doing, Uganda will not be doing AATO a favour, rather, as a member, Uganda will be emphasizing the importance of the Association and the role it plays in ensuring harmonisation and standardisation of aviation training in Africa," she said.

Read the full article here.

Kampala, Ouganda. Fred Bamwesigye, le directeur des ressources humaines et de l'administration de l'Autorité de l'aviation civile de l'Ouganda (CAA) a été élu la semaine dernière, le nouveau président de l'Association de l'Organisation africaine de formation aéronautique (AATO) en remplacement de Tchagbele Sadamba du Togo écrit Paul Teneta
Sadamba a pris ses fonctions en avril 2013 lors d'une élection tenue à Abuja, au Nigéria.
     Bamwesigye, qui a une vaste expérience dans l'industrie de l'Aviation, sera remplacée par le Samuel Akinyele du Nigeria.
     Il a été élu lors de la 2ème Assemblée Générale de l'Association de l'Organisation Africaine de Formation Aéronautique (AATO) tenue à l'hôtel imperial Royale à Kampala.
     Le Ministre des Oeuvres et des Transports de l'Ouganda, Monica Azuba Ntege, a déclaré que l'infrastructure aéronautique d'Afrique doit être gérée par un personnel qualifié qui peut assurer le plus haut niveau de sécurité.
     "Des réunions comme celles-ci sont donc très déterminantes pour façonner l'avenir de la formation dans l'industrie", a déclaré Azuba.
     Elle a déclaré que l'Ouganda attendait les conclusions et recommandations de la réunion, en particulier dans les domaines qu'ils doivent mettre en place afin d'améliorer les normes des organisations de formation à l'aviation.
     "En faisant cela, l'Ouganda ne fera pas une faveur de l'AATO, plutôt que, en tant que membre, l'Ouganda soulignera l'importance de l'Association et le rôle qu'elle joue pour assurer l'harmonisation et la normalisation de la formation aéronautique en Afrique", a-t-elle déclaré.

Lisez l'article complet ici


ICAO boosts worldwide aviation training at African summit

L'OACI stimule la formation de l'aviation mondiale au sommet Africain

16 April/Avril 2017. Pilot Career News.


The International Civil Aviation Organisation (ICAO) continued its efforts to bolster worldwide aviation training capacity, during the Fourth ICAO Global Aviation Training and TRAINAIR PLUS Symposium in Addis Ababa, Ethiopia.

The event, hosted by Ethiopian Airlines, is the first ICAO Global Aviation Training Symposium to take place on the African continent. It presented a unique opportunity for ICAO Member States and training organisations to come together and explore new collaboration and partnership opportunities, and to increase their awareness on key near- and long-term aviation training capacity priorities.

   In her opening address, ICAO Secretary General Dr Fang Liu spoke to these concerns, pointing to the positive and robust growth trends in the global air transport network and the imminent doubling of its flight and passenger volumes.

   “Over the next twenty years, this projected growth will require many new skilled personnel such as pilots, maintenance engineers and air traffic controllers,” she stressed.

   “These pressing needs for aviation personnel, especially in light of competition for their skills from other high-tech sectors, make clear for us that we must address our persisting training capacity gaps sooner than later, ultimately ensuring a sustainable skilled workforce for the future of civil aviation.”

   Stressing the value of training cooperation, the Secretary General also emphasised the need for training organizations to “engage in collaborative projects,” applauding Africa’s initiative in establishing the Association of African Aviation Training Organisations (AATO). The AATO is currently addressing important issues such as the standardisation of course curricula, the harmonization of instructor training, and the recognition of certificates. Dr Liu encouraged other regions to follow this example.

   The Secretary General also took time to specially recognise training organisations from 14 states which have attained various TRAINAIR PLUS Programme milestones, including China, Egypt, Ethiopia, India, Japan, the Republic of Korea, Mongolia, New Zealand, Paraguay, Russia, Saudi Arabia, Singapore, Tunisia and Venezuela.  
Read the full article here.

L'Organisation de l'aviation civile internationale (OACI) a poursuivi ses efforts pour renforcer la capacité de formation à l'aviation dans le monde entier, au cours du quatrième symposium de formation aérienne de l'aviation de l'OACI et TRAINAIR PLUS à Addis-Abeba, en Éthiopie.

L'événement, organisé par Ethiopian Airlines, est le premier symposium international de formation aéronautique de l'OACI qui aura lieu sur le continent africain. Il a offert une occasion unique aux États membres de l'OACI et aux organismes de formation de se réunir et d'explorer de nouvelles opportunités de collaboration et de partenariat et de sensibiliser aux priorités clés en matière de capacité de formation à l'aviation à court et à long terme.

   Dans son discours d'ouverture, le Secrétaire général de l'OACI, le Dr Fang Liu, a parlé de ces préoccupations, soulignant les tendances de croissance positives et solides du réseau mondial de transport aérien et le doublement imminent de ses volumes de vol et de passagers.

   "Au cours des vingt prochaines années, cette croissance prévue nécessitera de nombreux nouveaux personnels qualifiés tels que les pilotes, les ingénieurs de maintenance et les contrôleurs de la circulation aérienne", at-elle souligné.

   "Ces besoins pressants pour le personnel de l'aviation, en particulier à la lumière de la concurrence pour leurs compétences d'autres secteurs de haute technologie, nous permettent de préciser que nous devons aborder nos lacunes persistantes en matière de formation plus tôt que tard, en fin de compte garantissant une main-d'œuvre qualifiée durable pour l'avenir de Aviation civile."

   En soulignant la valeur de la coopération en matière de formation, le Secrétaire général a également souligné la nécessité pour les organisations de formation de «s'engager dans des projets collaboratifs», en applaudissant l'initiative africaine dans l'établissement de l'Association des organisations africaines de formation aéronautique (AATO). L'AATO traite actuellement de questions importantes telles que la normalisation des programmes de cours, l'harmonisation de la formation des instructeurs et la reconnaissance des certificats. Le Dr Liu a encouragé d'autres régions à suivre cet exemple.

   Le secrétaire général a également pris le temps de reconnaître spécialement les organismes de formation de 14 États qui ont atteint plusieurs étapes du programme TRAINAIR PLUS, y compris la Chine, l'Égypte, l'Éthiopie, l'Inde, le Japon, la République de Corée, la Mongolie, la Nouvelle-Zélande, le Paraguay, la Russie, l'Arabie saoudite , Singapour, la Tunisie et le Venezuela. 
Lisez l'article complet ici


EgyptAir Training Center joins the Association of African Aviation Training Organizations

Egyptair Center rejoint l'Association des Organisations Africaines de Formation Aéronautique

12 April/Avril 2013. Arabian Aerospace.


EgyptAir Training Center has joined the newly-established Association of African Aviation Training Organizations (AATO), which was launched in Nairobi in April in the presence of ICAO Secretary General Raymond Benjamin. 

“The fast growing demand for manpower in the aviation industry in Africa has led to the need for an association to foster cooperation and sharing resources among the aviation training organizations,” explained EgyptAir Training Center’s Soumaya Badry.

   The objectives of the AATO is to develop a unified regional training policy to ensure the harmonisation and the standardisation of training, the designation of centres of excellence, and to develop training standards and guidelines for such designation.  
Read the full article here.

EgyptAir Training Center a rejoint la nouvelle Association des Organisations Africaines de Formation Aéronautique (AATO), qui a été lancée à Nairobi en avril en présence du Secrétaire Général de l'OACI, Raymond Benjamin.

"La demande de main-d'œuvre qui connaît une croissance rapide dans l'industrie de l'aviation en Afrique a conduit à la nécessité d'une association pour favoriser la coopération et le partage des ressources parmi les organisations de formation de l'aviation", explique Soumaya Badry, du Centre de formation d'EgyptAir.

   " Les objectifs de l'AATO sont de développer une politique unifiée de formation régionale pour assurer l'harmonisation et la normalisation de la formation, la désignation des centres d'excellence et l'élaboration de normes de formation et de directives pour cette désignation.

Lisez l'article complet ici